Advertisements

Anaphore exemple , anaphore est une figure de style de la famille des répétitions , anaphore pour vous aider à donner de l’ampleur et de la force à votre discours de présentation , anaphore instrument de cohésion textuelle .comment trouver une anaphore ?

Anaphore exemple

Vous  cherchez un exemple de l  anaphore voici quelques visuels  sur la  thématique l anaphore pour vous aider dans vos recherches .
Idée par exemple  une répétition de mot plusieurs fois des phrases .

  • “Paris ! Paris outragé ! Pari brisé ! Paris martyrisé ! Mais Paris libéré !” – Charles de Gaulle,
  • “Salut aux humiliés, aux émigrés, aux exilés sur leur propre terre qui veulent vivre et vivre libres./ Salut à ceux qui sont bâillonnés, persécutés ou torturés, qui veulent vivre et vivre libres.” – François Mitterrand,

En début  des phrases ,on utilise une répétition de mot identique plusieurs fois cité  par exemples :

Advertisements
  • “Rome, seul objet de mon ressentiment ! / Rome, à qui ton bras est venu immoler mon amant !” – Corneille,
  • ” Il y a des petits ponts étonnants / Il y a mon cœur qui bat pour toi / Il y a une femme triste sur la route ” – Guillaume Apollinaire, ” Il y a “, Poème à Lou.
  • “Semblable à la nature… / Semblable au duvet, / Semblable à la pensée…” – Michaux, Souvenirs.
  • “Un jour, / Un jour, bientôt peut-être. / Un jour j’arracherai l’ancre qui maintient mon navire loin des mers.” – Michaux, “Clown”.
  • “Vingt et trois qui ont donné le cœur avant le temps / Vingt-trois étrangers et nos frères pourtant / Vingt et trois amants à vivre jusqu’à la mort” – Aragon, Strophes à retenir.
  • “Il y aura des fleurs tant qu’on voudra / Il y aura des fleurs de l’avenir” – Aragon,
  • ” J’ai vu le jour , j’ai vu le lever du soir / J’ai vu la grêle, le tonnerre, la lumière et la pluie /
  • J’ai vu des peuples et des rois, et pendant vingt ans / J’ai vu presque la France au bout de ses jours. ” – Pierre de Ronsard, Dédicace à Nicolas de Neufvillet.

Définition de anaphore

L’anaphore est donc la répétition d’un même mot ou groupe de mots en tête d’une phrase ou d’un vers. Répéter un mot est souvent mal vu lorsqu’on écrit, c’est pourquoi il faut savoir identifier l’anaphore qui résulte d’une intention de l’auteur .

Cette figure de style permet de mettre en évidence le  mot répété par une emphase.

Selon le contexte, l’anaphore peut être utilisée pour écrire  en valeur certains sons (notamment en poème), ou pour renforcer un propos afin de convaincre
L’anaphore est également très utilisée dans la littérature polémique pour signifier l’urgence d’une situation (par exemple, le célèbre J’accuse de Zola).

La répétition se fait généralement en début de phrase car c’est ce que l’on voit en premier, mais il y a aussi une anaphore en fin de phrase.
On l’appelle l’épiphore. (” Je ne m’arrêterai jamais, je n’abandonnerai jamais, je ne prendrai jamais ma retraite “).

Anaphore figure de style

Parmi les nombreuses figures de style littéraires, il en est une dont l’utilisation est assez amusante. Il s’agit de l’anaphore. Oui, le mot semble compliqué.

Mais rassurez-vous, vous le connaissez par cœur et avez probablement croisé des tonnes d’anaphores dans votre vie.

Car ce procédé stylistique  est utilisé dans de nombreux domaines : de la poésie au théâtre en passant par le roman.

L’anaphore est également très connue dans la publicité, la chanson et le discours politique. C’est dire si le moment est venu de s’intéresser…

Relatif de liaison et anaphore 

Exemple du grec ancien ,
(2012), Anaphore et anaphorique : variété des langues, des emplois, Camille Denizot et Emmanuel Dupraz (dir.), Rouen : PURH, p. 323-341.

Résumé : Il est le plus souvent admis que les liaisons relatives des langues anciennes n’a pas de rôle subalterne et se comporte comme des simples anaphoriques.
En fait, comme certaines études l’ont montré pour le latin . La liaison relative n’est pas l’équivalent syntaxique et pragmatique d’un démonstratif.

L’examen des occurrences dans un échantillon de prose classique (Démosthène et Lysias) montre que la relative, contrairement au démonstratif, ne sont pas des anaphoriques, mais un catégoriseur nominal, dont elle possède les propriétés sémantiques.

Anaphore rhétorique 

Cité des anaphores par exemples

L’article analyse  dans le discours politique. Le corpus d’étude est constitué des discours de campagne de N. Sarkozy.

Après avoir évalué les critères définitionnels qui font de l’anaphore une figure structurante, les enjeux pragmatiques de cette dernière sont observés.

Figures  de structuration, d’amplification et d’affirmation de soi, elle peut être définie comme une forme-sens significative dans un genre particulier.

L’approche des anaphores  rhétoriques sont renouvelées  par cette analyse qui croise la pragmatique, la syntaxe mais aussi l’analyse quantitative.

Anaphore infidèle attributive

Cité par exemple

IL s’intéresse à les anaphores nominales lors qu’elles établissent une relation d’hyperonymie entre segments nominaux.
On sait que c’est l’une des relations qui peuvent exister entre l’élément anaphorisé et l’anaphoriques.

Pour que l’anaphora  soit considérée comme un marqueur d’hyperonymie dans les manuels techniques . Il faudrait que cette interprétation hyperonymique soit très courante dans ce type de texte.

Nous voyons  que l’analyse de données réelles permet de mettre à jour des fonctions et termes beaucoup plus élaborées, qui ne concernent pas la seule dimension quantitative et qui permettent d’ouvrir des perspectives sur le phénomène des ‘anaphores nominales.

Anaphore associative exemple 

Cité par exemples anaphores :

Une anaphore est un segment d’énoncé (généralement un pronom personnel, défini ou démonstratif) qui doit être interprété,
De nombreux exemples de traductions classées par domaine d’activité de “anaphore” – Dictionnaire français-anglais et assistant de traduction intelligent.

Advertisements
0 CommentsClose Comments

Leave a comment