Assurance

Assurance trottinette électrique

Assurance trottinette électrique . Le trottinette électrique est un engin de déplacement personnel motorisé (EDPM) ou un nouveau véhicule électrique individuel neuf (NVEI).

L’obligation d’assurance d’une trottinette électrique est liée à son statut de véhicule terrestre à moteur, vous devez souscrire un contrat pour vous protéger et protéger les autres…

Assurance trottinette électrique

L’assurance est-elle obligatoire ?

L’assurance trottinette électrique est-elle obligatoire ? Les véhicules électriques neufs sont considérés par la loi comme des véhicules terrestres à moteur (VTM), vous avez donc l’obligation de vous assurer au titre de la responsabilité civile minimale pour les dommages que vous pourriez infliger à autrui avec votre véhicule.

En effet, les trottinettes électriques sont entrés dans le code de la route.

Néanmoins, il faut savoir que la responsabilité civile (RC) incluse dans votre contrat d’assurance habitation ne suffit pas toujours à remplir cette obligation.

En effet, l’utilisation des VTM est souvent exclue de ces contrats (pensez à vérifier le vôtre), vous devez donc souscrire un contrat spécifique comme vous le feriez pour une moto ou une voiture.

Idem, même si votre responsabilité civile est couverte par votre assurance habitation actuelle, les garanties dédiées peuvent être intéressantes si vous souhaitez étendre votre protection avec des garanties utiles comme la couverture :

  • Du vol et des dommages matériels ;
  • Les dommages corporels (pour les dommages qui vous sont infligés) ;
  • Défense pénale en cas de poursuites judiciaires.

Quels sont les risques si je n’assure pas ma trottinette électrique ?

Le premier risque est de causer des dommages matériels ou corporels à un tiers à bord de votre NVEI  ( les Nouveaux Véhicules Électriques Individuels)  Vous serez tenu d’indemniser les victimes avec vos finances personnelles pour défaut d’assurance.

Cela peut avoir des conséquences dramatiques lorsque votre responsabilité est engagée, et les dommages et intérêts à verser peuvent rapidement atteindre des sommes importantes.

Le deuxième risque est d’être condamné à une amende : si vous conduisez sans assurance, vous encourez une amende forfaitaire, allant de 500 € à 7500 €.

Comment choisir le bon devis d’assurance pour trottinette électrique ?

Vous venez d’acquérir une trottinette électrique et vous souhaitez circuler en toute tranquillité ? Pour choisir votre devis d’assurance pour sa trottinette électrique, il vous faudra déterminer les garanties, basiques ou complètes, dont vous avez besoin pour être couvert !

Tout d’abord, pensez à vérifier si vous êtes déjà couvert au tiers grâce à la Responsabilité Civile par votre assurance habitation. Si ce n’est pas le cas, renseignez-vous sur la possibilité d’ajouter une garantie spécifique à votre contrat habitation.

Il est indispensable de souscrire à la garantie RC : un accident avec un piéton ou un véhicule pourrait vous coûter très cher !

Assurez-vous que les risques qui vous concernent sont couverts par votre assurance NVEI.

C’est tout l’intérêt d’une assurance complémentaire dédiée aux scooters électriques. En effet, une bonne couverture vous permettra d’être assuré contre le vol, les dommages matériels et corporels, la défense pénale mais aussi la protection juridique.

Certaines compagnies d’assurance vous proposeront éventuellement de souscrire à une assurance 2 roues motorisés au même titre qu’un scooter ou une moto ou la garantie des accidents de la vie (GAV).

Dans ce cas, c’est à vous de comparer les devis d’assurance pour votre trottinette  électrique !

Quels documents dois-je avoir à bord de ma trottinette électrique ?

Vous devez à tout moment être en mesure de prouver à la fois votre identité et le respect de votre obligation d’assurance pour votre trottinette electrique.

Ainsi, vous devez impérativement présenter, en cas de contrôle :

  • Vos papiers d’identité : carte d’identité, passeport, permis de conduire ;
  • Un autocollant d’assurance pour les trottinettes électriques ;
  • Une carte verte.

L’immatriculation d’une trottinette électrique est-elle obligatoire ?

En l’état actuel de la réglementation, à partir du moment où votre trottinette électrique a la capacité d’aller au-delà de 25 km/h, il est considéré comme un deux-roues motorisé et doit être homologué pour la route, donc porter une plaque d’immatriculation et la gravure d’un numéro d’identification.

Coût d’une assurance trottinette électrique

Les assureurs proposent différentes formules qui vont du minimum obligatoire (responsabilité civile + défense pénale et recours) aux garanties complètes couvrant les dommages à la machine, mais aussi les dommages subis par le conducteur et parfois même une garantie étendue à l’équipement.

Le tarif mensuel variera de plus de 3,50 euros (5/6 euros en moyenne) par mois pour la garantie de base.

Le coût des contrats plus complets variera de 7 à plus de 20 / 22 euros en fonction des garanties et des montants couverts .

Les articles similaires

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Voir Aussi
Fermer
Bouton retour en haut de la page