Assurance

Assurance vélo électrique

Assurance vélo électrique . Le vélo électrique est aujourd’hui l’une des solutions les plus populaires pour se déplacer au quotidien, notamment en ville. Pratique, économique et écologique, le vélo électrique apparaît comme l’un des moyens de déplacement du futur.

Pour circuler en toute sécurité avec son deux-roues, et le protéger contre les éventuels risques de vol, il est indispensable de se munir de toutes les protections nécessaires.

Afin d’offrir une sérénité optimale à tous les cyclistes, nous proposons une formule d’assurance unique pour les cyclistes, répondant au besoin d’assurance d’un vélo électrique et ce avec les meilleures garanties disponibles.

Assurance vélo électrique

Est-il obligatoire d’assurer son vélo électrique ?

Pour les vélos électriques, l’assurance habitation de la résidence principale couvre les dommages causés accidentellement à des tiers. Cependant, de nombreuses compagnies ne couvrent pas les dommages causés au conducteur et à son vélo, ni le vol hors du domicile.

Il est donc fortement recommandé de se renseigner sur tous ces points, voire de souscrire à une assurance spécifique offrant notamment des garanties contre le vol avec effraction ou l’agression.

L’assureur vérifiera l’homologation du vélo (certificat précisant la puissance, le type de moteur électrique et le numéro de série.).

Pour les vélos électriques rapides ou speed bikes, considérés comme des cyclomoteurs, l’assurance responsabilité civile est obligatoire.

Pour une meilleure couverture, il est préférable de souscrire une assurance spécifique, d’autant que le prix est important (de 800, jusqu’à 3 000 euros, voire plus, pour le haut de gamme) et que l’engin peut facilement être la cible de voleurs.

Comment rouler avec un vélo électrique rapide ou speed bike ?

Le vélo électrique rapide (ou speed bike) est considéré par la loi comme un véhicule terrestre à moteur (VTM). Comme tous les usagers de la route, il est soumis au code de la route.

Le conducteur doit être en possession de ses papiers (permis AM ou ancien BSR, certificat d’immatriculation, attestation d’assurance), comme pour une voiture ou une moto.

Les propriétaires nés après le 1er janvier 1988 doivent obtenir le permis AM (ancien brevet de sécurité routière). L’immatriculation, le port d’un casque de moto et de gants homologués, l’éclairage avant-arrière, un gilet de haute visibilité et une assurance spécifique sont obligatoires pour la moto électrique rapide (ou speed bike).

Vélo à assistance électrique (VAE) ou vélo électrique rapide, quelle est la différence ?

À première vue, le vélo à assistance électrique (VAE) et le vélo électrique rapide (speed bike) se ressemblent. Pourtant, la loi les distingue.

Le vélo électrique est considéré comme un cycle à pédalage assisté dont l’assistance motorisée se coupe à 25 km/h ou lorsque le cycliste cesse de pédaler.

Son alimentation est liée au mouvement du cycliste et est progressivement réduite ou interrompue s’il ralentit, arrête de pédaler ou lorsque la vitesse maximale de 25 km/h est atteinte. La puissance de sa batterie est limitée à 250 W.

Le vélo rapide dispose de 500 W et peut accélérer jusqu’à 45 km/h. Elle est considérée par la loi comme un véhicule terrestre à moteur et doit donc être assurée comme une motocyclette.

Quelles sont les garanties de l’assurance vélo électrique ?

L’assurance pour le vélo électrique protège en premier lieu au titre de la garantie responsabilité civile.

Ainsi, si vous renversez un piéton, si vous endommagez une voiture, etc, le tiers sera indemnisé par l’assureur au regard des conditions générales.

Comme pour l’assurance auto, il s’agit de la garantie obligatoire, libre à vous ensuite d’ajouter d’autres couvertures.

Le contrat  2 Roues vous permet d’être protégé en cas de vol, de casse, d’accident, etc.

Il est possible, en plus, de souscrire la garantie accident qui couvrira les dommages causés à vous-même en cas d’accident responsable. Par exemple, si vous tombez, en cas d’invalidité, vous êtes indemnisé.

La protection juridique est également une garantie supplémentaire en cas de litige avec un sinistre.

Coût d’une assurance vélo électrique

Comme indiqué précédemment, les assureurs proposent différentes formules avec des garanties plus ou moins complètes couvrant les dommages à la machine, mais aussi parfois les dommages subis par le conducteur et parfois même une extension de garantie à l’équipement.

Le tarif varie également en fonction de la valeur plafond accordée sur l’e-bike et de la zone d’utilisation pour tenir compte du risque de vol particulièrement élevé en milieu urbain.

C’est pourquoi il est relativement difficile d’indiquer une fourchette de prix tant les formules sont disparates et d’autant plus que certains assureurs imbriquent leurs garanties avec celles accordées sur les cycles et autres équipements assurés dans le cadre de leur contrat multirisque habitation, ajoutant une cotisation modérée à celle prévue dans la multirisque habitation.

Enfin, certains assureurs appliquent un taux de vétusté en fonction de l’âge de la moto alors que d’autres n’appliquent aucune vétusté.

Les comparateurs d’assurance peuvent vous aider dans une première approche tarifaire en partant d’une valeur de remplacement assurée.

Il vous appartient ensuite de comparer les garanties accordées pour parfaire votre étude.

Comment souscrire une assurance vélo ?

Il est possible de demander un devis en ligne.

Si vous êtes déjà client, rendez-vous sur votre espace personnel pour faire votre demande.

Sinon, il vous suffit d’indiquer la nature de votre véhicule, en l’occurrence le vélo électrique, et d’apporter diverses informations afin de recevoir un devis.

Vous pourrez ensuite entrer en contact avec un conseiller pour souscrire une assurance pour vélo électrique.

Comment résilier l’assurance vélo et vélo électrique ?

La résiliation peut se faire par courrier recommandé avec accusé de réception, cela permet de garder une trace de votre demande.

Vous devez vous assurer que vous avez le droit de résilier.

Comment choisir le bon vélo électrique ?

Les ventes de vélos à assistance électrique ont explosé ces dernières années et le choix est de plus en plus large. Je vous accompagne et vous donne quelques conseils pour choisir votre velo électrique.

Dans tous les cas, n’hésitez pas à essayer votre vélo électrique avant de l’acheter.

Le modèle

Même si la plupart des vélos électriques sont destinés à être utilisés en ville, certains VTT électriques sont conçus pour emprunter les routes de campagne.

Si les modèles de ville sont plus confortables, les modèles de type VTC sont plus légers et bénéficient de freins plus puissants.

Le moteur

Les sensations sur votre vélo électrique seront différentes si le moteur est situé dans une roue ou sur le pédalier.

S’il est situé dans une roue, vous aurez l’impression d’être poussé vers l’arrière tandis qu’un moteur sur le pédalier donnera la sensation d’une force supplémentaire dans le pied lors de l’appui sur la pédale.

La batterie

Le poids et l’autonomie des vélos électriques sont les deux principaux critères à prendre en compte pour choisir son vélo. Si l’autonomie dépend de la capacité, exprimée en Ah (ampère-heure), le poids dépend de la composition de la batterie généralement en lithium.

Capteurs

Les capteurs sont utilisés pour enclencher le moteur. Ils peuvent être basés sur la rotation du pédalier ou sur la pression exercée sur la pédale.

Vitesses

Trois systèmes de changement de vitesse coexistent :

  •  le dérailleur plus adapté à la conduite sportive
  • le système intégré adapté au trajet quotidien en ville
  • un système de changement de vitesse automatique
Accessoires pour le vélo

Pour assurer votre sécurité, des accessoires peuvent être ajoutés, tels que :

  • des accessoires réfléchissants pour la conduite de nuit
  • des accessoires antivol, notamment si vous garez votre vélo électrique dans la rue
  • des accessoires de sacoche …

Les articles similaires

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page