Assurance

Conducteur occasionnel assurance

Conducteur occasionnel assurance , le conducteur occasionnel est la personne qui utilise la voiture pour certaines occasions. Elle n’est pas désignée dans le contrat. 

Ce type de conducteur est équivalent à la personne à qui on prête occasionnellement son véhicule, pour des circonstances exceptionnelles. 

Pour être couvert dans ce cas, vous devez avoir souscrit à la garantie « prêt de volant » dans le contrat d’assurance.

 

Conducteur occasionnel assurance

 

Qu’est-ce qu’un conducteur occasionnel ?

 

Un conducteur occasionnel est une personne à qui vous prêtez exceptionnellement une voiture à titre privé et dont le nom ne figure pas dans votre contrat d’assurance auto, contrairement :

Au conducteur secondaire (ou complémentaire), qui utilise régulièrement votre voiture (généralement votre conjoint ou un proche) .

Au conducteur principal, qui a souscrit le contrat d’assurance auto en votre nom et qui conduit régulièrement la voiture assurée.

Ce conducteur occasionnel doit être titulaire d’un permis de conduire en cours de validité et vous devez également lui laisser les papiers du véhicule et votre attestation d’assurance.

 

Est-il obligatoire d’assurer un conducteur occasionnel ?Vérifiez ce qui est prévu dans votre contrat automobile :

 

Votre contrat d’assurance peut prévoir que le prêt du véhicule est interdit, contrat assorti d’une clause de conduite exclusive,

Votre contrat peut prévoir le prêt du véhicule, mais avec une augmentation de la franchise appliquée aux dommages causés à votre voiture en cas d’accident.

 

Tout sur le statut de conducteur occasionnel d’une voiture

 

Pour la plupart des compagnies d’assurance, les conducteurs occasionnels sont des titulaires de permis de conduire qui peuvent utiliser une voiture assurée à titre exceptionnel.

Il n’y a aucune obligation en ce qui concerne la relation avec le propriétaire du véhicule. 

Toutefois, le propriétaire du véhicule doit avoir accordé le prêt temporaire, sans avoir subi de menace ou de violence. 

Ce statut s’applique, par exemple, lorsqu’un conducteur décide de céder le volant à l’un de ses passagers parce qu’il se sent très fatigué.

Pour savoir dans quelles conditions un conducteur occasionnel peut utiliser une voiture, il suffit de se référer au contrat d’assurance du véhicule.

 

Conducteur occasionnel ou secondaire, quelles sont les différences ?

 

L’identité du conducteur secondaire est désignée dans le contrat, contrairement au conducteur occasionnel .

C’est grâce à cela qu’il lui est possible de se mettre régulièrement au volant d’un véhicule.

Toutefois, le conducteur secondaire devra parcourir beaucoup moins de kilomètres par an que le titulaire de l’assurance auto principale.

De nombreux propriétaires de voitures optent pour le statut de conducteur secondaire pour assurer leur enfant après l’obtention de son permis de conduire. 

Cette solution est souvent utilisée pour les ménages qui n’ont pas les moyens de leur offrir une voiture. 

Cependant, l’ajout d’un jeune conducteur en tant que conducteur secondaire entraîne une légère augmentation du prix de la prime annuelle appelée surprime.

 

Bonus et malus du conducteur occasionnel

 

N’étant pas mentionné dans le contrat d’assurance auto, le conducteur occasionnel n’est pas directement concerné par l’application du bonus ou du malus sur le prix de la prime d’assurance auto.

Néanmoins, comme le conducteur habituel reste le véritable responsable de la voiture assurée ,si l’automobiliste occasionnel est responsable d’un sinistre, un malus sera tout de même appliqué sur la prime d’assurance associée au véhicule.

 

Prêter sa voiture : quelles sont les conséquences sur le contrat ?

 

Que le prêt de volant soit autorisé ou non, vous restez le premier responsable du véhicule.

Par conséquent, en cas de sinistre responsable causé par votre proche, c’est vous qui recevez le bonus-malus qui en résulte. 

Et ce faisant, votre prime d’assurance devra augmenter à la prochaine échéance du contrat.

Toute personne qui décide de prêter sa voiture occasionnellement doit en informer sa compagnie d’assurance

Sinon, une pénalité peut être appliquée en cas de sinistre, la plupart du temps, sous la forme d’une augmentation de la franchise.

 

Quelle indemnisation en cas de sinistre ?

 

Si vous avez prêté votre voiture à un conducteur occasionnel et que ce dernier est responsable et/ou victime d’un sinistre, c’est votre responsabilité civile qui sera mise en jeu si  le véhicule est endommagé ou lorsque des personnes ont été blessées .

Les dommages causés à la voiture seront couverts selon les garanties du contrat d’assurance auto.

 

Le conducteur occasionnel va-t-il augmenter le montant des cotisations ?

 

Si le conducteur occasionnel ne présente pas de risque, il n’augmentera pas le montant des cotisations.

En revanche, s’il s’agit d’un conducteur peu expérimenté, le tarif de l’assurance peut s’envoler. 

Dans tous les cas, pour l’inclure dans le contrat .Il est nécessaire de prévenir l’assureur afin qu’il engage les démarches nécessaires.

Si l’assuré n’inclut pas ce conducteur dans son contrat d’assurance auto, il ne sera pas couvert en cas d’accident grave pouvant causer des dommages corporels ou matériels. 

Ce seront le souscripteur et le propriétaire du véhicule qui supporteront tous les frais de réparation et les frais médicaux qui découleront de l’accident. 

Comme ces frais sont généralement très élevés. Il est préférable de prévenir et d’assurer tous les conducteurs occasionnels qui utilisent le véhicule.

 
 
 
 
 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page