Financement

Crédit voiture occasion taux zéro

Crédit voiture occasion taux zéro . Pour acheter une voiture neuve ou d’occasion, la majorité des conducteurs souscrivent aujourd’hui un crédit auto ou un prêt personnel.

Pour obtenir un crédit auto pas cher, il est intéressant de se pencher sur les taux d’intérêt qui influent directement sur le coût total du prêt.

Proposé uniquement par les concessionnaires , le crédit auto taux zéro est une solution très intéressante mais présente tout de même quelques limites.

Crédit voiture occasion taux zéro

Qu’est-ce qu’un prêt à taux zéro ?

Le crédit auto à taux zéro est un crédit à la consommation affecté à l’achat d’un véhicule neuf, il est donc différent d’un prêt personnel.

Il est proposé uniquement par les constructeurs et  concessionnaires . Il n’est pas disponible en permanence, car les distributeurs automobiles le pratiquent pour vendre un modèle particulier de voiture par exemple.

L’offre ne dure que quelques jours, un mois tout au plus.

Le prêt auto à taux zéro ne concerne que l’achat d’une voiture neuve dans la plupart des cas.

Cependant, outre l’achat de véhicules neufs, il arrive que les concessionnaires proposent des voitures d’occasion reconditionnées avec un prêt auto à taux zéro.

Il faut noter que certains établissements de crédit proposent des prêts auto dont le taux avoisine les 0%, mais cela concerne surtout les véhicules électriques et hybrides.

Le prêt auto à taux zéro est sans doute l’un des moyens les plus avantageux pour financer un projet automobile.

En effet, ce type de prêt auto consiste à souscrire un crédit auto sans avoir à rembourser les intérêts.

Ceux-ci sont négociés directement à la banque par le concessionnaire, qui les paie ensuite à votre place. Vous ne payez donc que les mensualités.

Ainsi, vous ne remboursez que le montant du prêt.

Ainsi, le coût total du prêt auto à taux zéro ne tient pas compte du TAEG ou taux annuel effectif global.

Le TAEG correspond au taux de prêt automobile pratiqué par les organismes de crédit automobile, les banques ou les concessionnaires.

Quels sont les avantages et les inconvénients du crédit auto à taux zéro ?

Le crédit auto à taux zéro se présente comme une bonne affaire pour financer l’achat de votre voiture, mais il convient d’en connaître les avantages et les inconvénients.

Le principal avantage réside dans l’absence d’intérêts à payer. Cependant, il faut disposer d’un budget mensuel conséquent, car les mensualités sont plus élevées avec un prêt auto à taux zéro.

En effet, la durée de remboursement réduite à 2 ans augmente sensiblement leur montant.

La part de l’apport personnel obligatoire peut également représenter une charge élevée avec un prêt auto à taux zéro.

Sachez, enfin, que vous ne pouvez pas négocier de rabais sur le prix de vente de la voiture.

En résumé, vous devez justifier d’une bonne capacité d’emprunt pour votre crédit. Elle correspond à votre capacité de remboursement, elle-même basée sur le taux d’emprunt du crédit auto et votre situation financière.

Dans tous les cas, comparez les différentes offres disponibles pour financer l’achat d’un véhicule avec le meilleur taux de crédit auto. Cela peut être bénéfique pour connaître le coût du crédit, que ce soit pour l’achat d’une voiture neuve 0 km ou d’occasion reconditionnée.

Quelles sont les conditions pour obtenir un prêt automobile à taux 0% ?

En règle générale, un prêt sans intérêt semble attrayant au premier abord. Néanmoins, le prêt auto à taux 0% s’accompagne de quelques conditions préalables.

L’objectif est d’éviter à l’emprunteur une situation d’endettement ou de surendettement. Voici les 5 conditions qui s’appliquent au prêt auto à taux 0% :

1. Pas de crédit en cours

Dans le cas où l’emprunteur est engagé avec un crédit en cours, la banque peut automatiquement lui opposer un refus de financement de son véhicule et ce, quelle que soit sa durée restante. L’absence de crédit en cours est la condition essentielle pour bénéficier d’un prêt auto à 0%.

2. Souscrire à une assurance emprunteur

La plupart du temps, l’offre de prêt auto à 0% est présentée gratuitement. Néanmoins, ce type de prêt inclut des frais annexes comme les frais de dossier. Quant aux frais d’assurance, ils sont presque inévitables.

Globalement, ces frais annexes représentent souvent un coût total important. Ce coût peut s’élever à au moins 30% du montant total du prêt. Toutefois, il est utile de savoir que l’assurance emprunteur est facultative. La loi indique que sa souscription reste facultative.

En pratique, l’assurance facultative est finalement rendue obligatoire par les banques pour tout type de crédit (immobilier, personnel,…).

D’autre part, l’emprunteur peut réduire jusqu’à 3 fois le coût total de son assurance et payer moins pour ses mensualités.

Pour ce faire, la méthode consiste à comparer les taux d’intérêt pratiqués par les assureurs concurrents.

En parallèle, il est possible d’exercer son droit à la délégation d’assurance ou de la résilier durant l’année qui suit sa souscription. Après cette période, la résiliation peut se faire à chaque date anniversaire.

3. Assurer le remboursement du prêt auto à taux 0% sur une durée réduite.

Contrairement à un prêt auto classique, le prêt auto taux zero est généralement limité à 36 mensualités.

Cette condition a un impact sur le montant que l’emprunteur s’engage à rembourser chaque mois.

De ce fait, les mensualités sont potentiellement élevées, en fonction du prix d’achat de la voiture.

Par exemple, pour un prêt de 30 000 euros remboursable sur 3 ans, votre mensualité peut s’élever à 833,33 euros, hors assurance.

4. Prévoyez d’acheter une nouvelle voiture

Souvent, les prêts automobiles à TAEG zéro ne sont disponibles que pour l’achat d’une voiture neuve, à quelques exceptions près (offre Volkswagen).

Si vous envisagez d’acheter une voiture occasion, nous vous conseillons de rester attentif aux périodes de lancement des crédits à 0% diffusées en ligne ou via les médias.

5. Disposer d’un apport personnel suffisamment important

Il est important de savoir que dans le cadre d’un crédit à taux zéro , la banque exige un apport personnel représentant au moins 20% du montant total du prêt.

En l’absence de cette garantie, l’emprunteur peut recevoir un refus de la banque pour sa demande de financement.

Les articles similaires

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Voir Aussi
Fermer
Bouton retour en haut de la page