Advertisements
Advertisements

Assurance habitation colocation bail individuel , l’assurance habitation en colocation, comme en location, est obligatoire.

Dans le cas d’un bail individuel, chaque colocataire souscrit sa propre assurance, et dans le cas d’un bail collectif, au moins un des colocataires doit être assuré. En l’absence d’assurance, le bailleur est en droit de résilier le bail.

Assurance habitation colocation bail individuel

L’assurance habitation en colocation est-elle obligatoire ?

L’assurance habitation est obligatoire en colocation. 

Advertisements

Donc il suffit qu’au moins un colocataire soit assuré pour les risques locatifs pour que l’obligation d’assurance collective soit respectée.

En cas de sinistre, la responsabilité de chaque colocataire est déterminée en fonction de sa part de loyer.

 Par exemple, s’il existe une franchise, à payer, la part de chacun sera calculée en fonction de sa part de loyer.

Donc Il est important que chaque colocataire souscrive une assurance habitation pour couvrir sa responsabilité civile.

Les différents types de contrats d’assurance habitation lors d’une colocation

 

Lors de la signature du bail, le propriétaire ou l’agence de location vous demandera de leur fournir une attestation d’assurance habitation. Il est donc essentiel de s’en assurer.

Pour assurer un logement en colocation, vous avez deux choix :

Plusieurs contrats d’assurance habitation en location individuelle pour la colocation.

Une souscription individuelle de chaque colocataire à une assurance  multirisque habitation . 

Dans ce cas, chaque personne pourra choisir ses options de contrat de  colocation indépendamment des autres. 

Advertisements

Il est alors recommandé que tous les colocataires souscrivent à la même compagnie d’assurance habitation colocation en bail individuel afin de limiter les litiges en cas de sinistre.

 Ce mode de souscription est possible si le logement est loué avec un bail par colocataire.

Une colocation avec un seul contrat de bail commun.

Un seul contrat d’assurance habitation pour l’ensemble du logement.

Dans ce cas, la souscription d’un contrat d’assurance habitation pour la colocation ne peut être assurée que par l’un des colocataires, et c’est à lui de déclarer les cosignataires du bail à l’assureur pour qu’ils soient couverts par l’assurance en cas de sinistre. 

Ce mode de souscription est possible si la location de son logement s’effectue avec un seul bail global.

Existe-t-il un contrat d’assurance habitation colocation  bail individuel pour les étudiants ?

En effet, si vous êtes étudiant, que vous avez moins de 28 ans et que vous n’avez pas d’enfant, vous avez la possibilité de souscrire un contrat d’assurance habitation spécial colocation étudiante.

Advertisements

Celui-ci comprend les garanties indispensables à une colocation comme la responsabilité civile, le vol et la tentative de vol ou encore la protection juridique en cas d’accident.

Quelles garanties pour l’assurance habitation pour colocation et bail  ?

Le minimum indispensable que le propriétaire vous demandera sera la garantie des risques locatifs (garantie dégâts des eaux, incendie, vol…).

 Il suffit qu’une personne de la colocation bail individuel ou collectif soit assurée contre ce risque pour remplir l’obligation d’assurance.

Advertisements

 il est fortement recommandé que tous les colocataires soient assurés par la garantie responsabilité civile. Une assurance multirisque habitation fera donc l’affaire.

Cette garantie couvre les dommages matériels et corporels, ou les préjudices que vous pouvez causer à un tiers. Pour bénéficier de la responsabilité civile de l’assurance habitation, il suffit que chaque colocataire soit déclaré comme occupant auprès de l’assureur.

Dans le cadre d’une assurance habitation partagée, il est également conseillé de souscrire une garantie dommages aux biens pour les protéger en cas de sinistre.

Bien évaluer les biens mobiliers de chaque colocataire est alors essentiel !

En effet, s’il existe de grandes différences de valeur entre les biens des colocataires, il peut être plus intéressant pour tous de souscrire une assurance individuelle.

Il est ainsi possible de choisir les options les plus adaptées sans les imposer aux autres locataires.

D’autres protections facultatives peuvent enrichir votre contrat :

une garantie vol ou cambriolage, généralement facultative et parfois incluse dans les contrats MRH des assureurs.

une garantie de protection juridique, qui couvrira les frais éventuels liés à un litige.

Lorsque l’assurance habitation de la colocation est souscrite par le propriétaire

Il peut arriver que ce soit le propriétaire du logement lui-même qui décide de souscrire une assurance logement de la colocation.

C’est l’option la plus simple, notamment lorsque les colocataires sont amenés à changer régulièrement. 

Cette option peut entraîner une augmentation du loyer pouvant aller jusqu’à 10% pour couvrir le processus, ainsi que l’ajout d’un douzième du coût total de l’assurance au montant du loyer. 

C’est la raison pour laquelle il est conseillé de consulter un devis d’assurance colocation . Afin de s’assurer que l’assurance colocation souscrite par le propriétaire ne grèvera pas votre budget.

Mise à jour du bail de colocation et du contrat d’assurance colocation

Il est également essentiel de veiller à la mise à jour de ces différents contrats.

En effet, le départ ou l’arrivée d’un nouveau colocataire devra être consigné sur un avenant au contrat de colocation.

De même, pour les contrats d’assurance individuelle, une arrivée ou un départ devra être envoyé à votre compagnie d’assurance afin de pouvoir mettre à jour le contrat. 

Choisir la meilleure assurance habitation colocation bail individuel 

Vous souhaitez vous installer très prochainement dans une colocation avec vos amis ? on s’occupe de tout en vous aidant à choisir la formule la plus adaptée !

Pour trouver le meilleur contrat d’assurance colocation .Entrez vos informations dans le formulaire et comparez les différents critères à prendre en compte :

Le prix, bien sûr, mais aussi les exclusions, le montant des franchises, l’étendue des protections tant avec les garanties de base (incendie, vol, dégâts des eaux…) .qu’avec les garanties optionnelles (dommages électriques par exemple).

 
 
 
Advertisements

0 CommentsClose Comments

Leave a comment