Advertisements
Advertisements

Assurance habitation glissement de terrain , l‘assurances habitation de base ne couvrent généralement pas les glissements de terrain . Selon le Bureau d’assurance du Canada, une propriété demeure assurable pour d’autres types de sinistres .

Assurance habitation glissement de terrain 

 

Une nouvelle carte indique que votre habitation est située dans une zone de contrainte d’occupation des sols en raison du risque de mouvements de terrain.

De toute évidence, vous avez des questions auxquelles vous cherchez des réponses.

Advertisements
 

Les dommages résultant d’un glissement ou affaissement de terrain sont-ils couverts par votre assurance multirisques habitation ?

 

Non. Le glissement de terrain n’est pas un risque assuré dans les polices d’assurance habitation et il n’existe actuellement aucune protection.

Votre habitation est-elle encore assurable ?

 

Oui, votre habitation reste assurable pour d’autres types de sinistres . Même si vous habitez dans une zone de contrainte , vous conservez les garanties indiquées sur votre contrat d’assurance du canada .

Votre prime d’assurance habitation risque-t-elle d’augmenter ?

 

Il est peu probable que la nouvelle cartographie entraîne une augmentation de votre prime d’assurance habitation , puisque les dommages causés par un glissement de terrain ne sont pas couverts.

Une augmentation de prime peut s’expliquer par différents facteurs. Parlez-en à votre courtier ou à votre assureur pour connaître les raisons de votre situation.

Devez-vous informer votre assureur que votre habitation est située dans une zone de contrainte ?

 

Oui , il est recommandé d’en informer votre assureur ou votre courtier  pour discuter des garanties qui pourraient vous permettre de reconstruire votre maison ailleurs , en cas d’incendie ou vol par exemple.

Glissements de terrain, coulées de boues : la réponse de notre expert

 

Il n’est pas impossible que, même si vous ne vivez pas dans une zone à risque, vous et votre habitation soyez un jour confrontés à une coulée de boue, une inondation glissement de terrain. Il existe en effet quelques différences entre ces trois sinistres :

Les coulées de boue

 

Les conséquences d’une coulée de boue sont malheureusement toujours destructrices .

Terrain une coulée de boue peut se déplacer jusqu’à 80 km/h selon sa consistance et les matériaux qui la composent, généralement un minimum de 30% d’eau, et 50% de boue, de matériaux argileux et de limon.

Advertisements

Ce sont les fortes précipitations qui remobilisent les matériaux et les entraînent plus ou moins rapidement, même lorsque la pente est très faible.

Glissements de terrain

 

Le glissement de terrain, quant à lui, n’a rien à voir avec d’éventuelles fortes pluies, car c’est ni plus ni moins que la gravité qui provoque ce phénomène. 

 

Le terrain de surface va se mettre à glisser sur une couche stable située plus en profondeur, entraînant tout sur son passage. 

Inondations

 

Les inondations représentent 50% du coût total des indemnisations versées par les assureurs, c’est donc la première cause de sinistre déclenchant l’état de catastrophe naturelle. 

Le phénomène correspond au débordement d’une ou plusieurs rivières ou à des phénomènes de ruissellement des eaux.

Advertisements

Suite à ces sinistres, l’indemnisation varie selon que l’état de catastrophe naturelle est déclaré ou non. Si c’est le cas, vous devrez tout de même payer une franchise fixée légalement à 380 euros, mais qui peut être plus élevée selon votre contrat. 

Advertisements

C’est malheureusement sûrement le cas pour vous puisque vous êtes dans une zone à risque , déterminée par le plan de prévention des risques de votre commune.

Catastrophes naturelles et assurance habitation : Inondation un glissement  de terrain

 

Les inondations et coulées de boue sont l’un des cas les plus fréquents de catastrophes naturelles ; qu’elles soient liées au débordement d’une rivière ou à de fortes pluies , elles causent souvent des dommages importants .

 La remise en état d’un sous-sol, d’un garage ou du mobilier touché peut être couverte par l’assurance multirisque habitation.

Catastrophe naturelle et assurance habitation : la coulée de boue

 

Parfois consécutive à une inondation, une coulée de boue a des conséquences catastrophiques pour les habitants. 

Les dégâts causés peuvent être comparables à ceux d’une avalanche, puisqu’un tel événement climatique peut emporter les habitations sur son passage .

L’assurance habitation de base peut prévoir une couverture des pertes subies, selon la nature du contrat choisi.

Catastrophe naturelle et assurance habitation : 

Glissements ou affaissements de terrain

 

Un affaissement ou un glissement de terrain est également l’une des principales catastrophes naturelles. 

Les habitations sont directement mises en danger et peuvent être détruites par la survenue d’une telle catastrophe. 

Il s’agira alors de pouvoir reconstruire avec l’aide financière de son assureur, qui aura prévu une indemnisation adéquate.

Tremblement de terre ou glissement de terrain 

 

Les tremblements de terre : deux types de dommages :

Au Québec, le risque de survenue d’un séisme majeur est bien réel. 

En matière d’assurance, il existe deux types de dommages liés aux tremblements de terre :

  • Les dommages résultant d’une explosion , 

D’un incendie ou de la fumée résultant d’un inondation tremblement de terre.

De nombreux assurés sont couverts pour ces dommages par une protection incluse dans leur assurance habitation

Vous pouvez vérifier auprès de votre courtier si vous bénéficiez de cette protection.

  • Les dommages résultant d’une secousse , pour lesquels très peu de citoyens sont couverts , mais qui peuvent être couverts par un avenant.

Comparer les assurances habitation

 

Que vous soyez  propriétaire ou locataire , pour protéger votre maison contre les risques, il est important de trouver la bonne assurance habitation, avec les garanties adaptées à vos besoins, tout en maintenant un tarif raisonnable.

 
 
Advertisements

0 CommentsClose Comments

Leave a comment