Advertisements

Il vous faudra souscrire une assurance auto internationale temporaire , et conduire à l’étranger avec un permis international .

Assurance auto internationale temporaire

 

Conduire à l’étranger demande un peu de préparation .

Selon le pays de destination, votre permis ainsi que votre assurance actuelle peuvent ne pas être suffisants pour conduire en toute sérénité. 

Advertisements
 
Vous devrez souscrire une assurance auto temporaire internationale , à moins que vous ne louiez un véhicule .

Votre permis français est-il suffisant pour conduire à l’étranger ?

 

Conduire dans l’Espace économique européen (EEE) avec un permis national .

Votre permis B vous permet de circuler dans les pays de l’EEE, c’est-à-dire les États membres de l’Union européenne plus l’Islande, le Liechtenstein et la Norvège.

 Si vous décidez de vous rendre dans l’un de ces pays, vous n’aurez aucune démarche particulière à effectuer à partir du moment où votre permis européen est valide.

Conduire hors d’Europe avec un permis international .

 les pays hors EEE exigent un permis international de conduire , en plus de votre permis français .

Il faut se renseigner auprès de l’ambassade du pays, car la situation varie d’un pays à l’autre.

Certains acceptent par exemple le permis national français si vous voyagez temporairement (séjours de moins de 3 mois à 1 an), c’est le cas des Etats-Unis ou du Canada.

Le permis international est une démarche administrative gratuite, valable 3 ans, il suffit de faire une pré-demande sur le site de l’Agence nationale des titres sécurisés.
Attention toutefois à ne pas s’y prendre à la dernière minute, prévoyez au moins 3 semaines avant d’obtenir le permis.

Consulter les règles de conduite à l’étranger .

Le code de la route reste à peu près le même partout les pays , mais il y’a des particularités existent d’un pays à l’autre, comme la , le taux d’alcoolémie autorisé (tolérance zéro en Russie) et limitation de vitesse .
la conduite à gauche (Australie, Chypre ,  Angleterre , Thaïlande..), l’absence de priorité à droite au Amerique… 

Quelle assurance auto choisir pour voyager à l’étranger ?

Si vous décidez de  faire un voyage en Europe , votre assurance auto international temporaire  actuelle vous couvre en responsabilité civile automatiquemement , sans augmentation des cotisations. 

Advertisements

 Il suffit de consulter votre carte verte (carte internationale d’assurance automobile) , pour connaître bien la liste exacte des pays concernés .

Si des lettres d’identification sont rayées, cela signifie que vous n’êtes pas couvert pour ces pays.

Consulter les règles de conduite à l’étranger .

 

Le code de la route reste plus ou moins le même partout, cependant, des particularités existent d’un pays à l’autre, comme la limitation de vitesse, le taux d’alcoolémie autorisé (tolérance zéro en Russie), la conduite à gauche (Angleterre, Australie, Chypre, Malte, Thaïlande…), l’absence de priorité à droite aux Etats-Unis…

Avant de partir, renseignez-vous sur les règles de conduite en vigueur dans votre pays de destination.

Vous voyagez dans le reste du monde 

 

Les pays qui ne sont pas inclus dans votre contrat d’assurance sont exclus de votre couverture.

Advertisements

 Vous devez alors souscrire une assurance temporaire internationale. 

Cette offre les mêmes garanties que l’assurance au tiers, et couvre les dommages que vous pourriez causer à un tiers lors de votre séjour à l’étranger. 

Généralement, cette garantie de la voiture est accompagnée d’une protection juridique.

Advertisements

Souscrire une assurance auto internationale temporaire

 
Les avantages de ce contrat automobile :
  • Rapide et immédiat :
  • Assurer temporairement votre voiture ne prend pas beaucoup de temps. Une fois que vous disposez des documents demandés par l’assureur, vous êtes assuré immédiatement à la date que vous avez fixée.
  • Votre attestation d’assurance  vous sera envoyée par e-mail en moins d’une heure, ce qui vous permettra de rouler en toute tranquillité.
 
Adapté à la courte durée :
 
Cette solution simple s’adapte à tous vos besoins ponctuels (voyage au week-end, à la journée ou au mois par exemple).
L’assurance auto international temporaire vous permet de conduire pendant 3 mois en toute sécurité dans toute l’Europe.
 
 
Utile pour quelles situations :
 
  • L’assurance auto temporaire peut être très utile dans certains cas :
 
  • Si vous utilisez peu votre voiture, et qu’elle reste le plus souvent dans un parking sécurisé (garage privé, parking privé d’un immeuble, etc.). 
 
  • Et si vous devez vous rendre dans un autre pays et que votre assurance actuelle ne peut pas couvrir votre voyage
 
  • Si vous avez acheté un véhicule à l’étranger, assurer une automobile pendant un mois vous permettra de couvrir vos besoins le temps de recevoir votre nouvelle carte grise définitive .

Vous décidez de louer un véhicule à l’étranger

 

Assurance auto international temporaire  à moins de louer via l’agence de location

Si vous louez un véhicule à l’étranger, vous serez la plupart du temps obligé de souscrire l’assurance proposée par l’agence de location. 

Avant de signer, consultez les termes du contrat d’assurance pour connaître l’étendue de votre couverture. 

Le loueur peut vous proposer des garanties supplementaire ou complémentaires indispensables.

Assurance responsabilité civile

 

Lorsque vous louez un véhicule, vous êtes couvert par l’assurance responsabilité civile (appelée aussi assurance au tiers) souscrite par le loueur. 

Faites attention au plafond applicable car les frais en cas d’accident peuvent être colossaux.

N’hésitez pas à étendre le plafond si vous trouvez qu’il est trop bas.

La garantie du conducteur (PI)

 

Elle vous permet de vous couvrir en cas de dommages corporels lors d’un accident responsable ou d’un délit de fuite.

La responsabilité civile ne compense que les dommages causés à autrui.

Assurance automobile : que faire en cas d’accident à l’étranger ?

 

En plus de la carte internationale d’assurance automobile, vous devez réclamer à votre compagnie d’assurance un constat européen d’accident que vous devez avoir sur vous lors de vos déplacements en Europe.

Si un accident survient pendant votre séjour hors du territoire national, présentez votre carte verte aux autres automobilistes concernés par l’accident.

Contactez ensuite l’agent de votre assureur, qui vous aidera pour la suite de vos démarches.

Si, toutefois, vous n’avez pas la possibilité de contacter l’agent immédiatement, vous disposez de 5 jours après le sinistre pour informer votre assureur.

 

Si l’accident n’implique que vous, vos passagers, des citoyens français et des véhicules immatriculés en France, la loi française sera appliquée en matière d’indemnisation et de responsabilité. Dans le cas contraire, c’est la loi du pays où l’accident a eu lieu qui sera appliquée.

Si vous n’êtes pas responsable de l’accident, vous ne pourrez percevoir votre indemnisation que plusieurs jours plus tard.

L’assureur du tiers responsable doit d’abord verser le montant dû à l’agent, avant que ce dernier ne le transmette à votre compagnie d’assurance en France.

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

0 CommentsClose Comments

Leave a comment