Advertisements
Advertisements

Assurance habitation sans garantie vol , lorsque vous souscrivez une assurance habitation , l’assureur peut vous proposer une garantie vol et vandalisme , qui permet à l’assuré d’être couvert en cas de dommages causés par un vol ou une tentative de vol de votre logement . 

 

electrofakhar.com fait le point et vous donne le mode d’emploi : garantie, extensions de garantie , déclaration d’un logement volé, indemnisation.

Assurance habitation sans garantie vol 

Si vous êtes victime d’un vol à votre maison , vous devez déposer une plainte dans les plus brefs délais auprès de la police ou de la gendarmerie. 

Advertisements

Si vous disposez de la garantie contre le vol dans votre police d’assurance habitation, vous devez déclarer le sinistre à votre assureur.

Qu’est-ce que la garantie vol de l’assurance habitation ?

 

La garantie vol de l’assurance, comme son nom l’indique , une garantie d’assurance multirisque habitation. 

Elle couvre, sous certaines conditions définies dans votre contrat d’assurance, le vol de certains biens.

La garantie vol est-elle obligatoire ?

 

La garantie vol et cambriolage n’est pas toujours présente dans un contrat d’assurance multirisque habitation .

 En revanche, la garantie vol n’est pas une assurance obligatoire, que vous soyez propriétaire ou locataire. 

Les biens couverts par la garantie vol

 

La garantie vol de votre contrat couvre les biens meubles se trouvant dans les locaux détenus par l’assuré ou toute autre personne vivant avec lui.

 Il s’agit donc du mobilier courant : vêtements , appareils électriques,  meubles , électroménagers…

Attention, les objets entreposés dans une dépendance (cave, garage ) ne sont pas toujours couverts par la garantie du vol. 

Advertisements

Si leur couverture est prévue dans le contrat, celui-ci doit mentionner les mesures de protection que vous devez mettre en place.

Les objets déposés dans une maison ,  cour , un jardin ou une partie commune ne sont pas couverts.

Si le logement contient des objets de valeur, l’assureur doit en être informé afin de pouvoir les mentionner dans le contrat assurance . Ces objets sont généralement :
 
  •  les pierres précieuses , les bijoux , les perles fines ou de culture,
  • les objets en métal précieux .
  • des œuvres d’art .
  • les objets rares .
  • Les billets de banque et les espèces peuvent également être assurés , mais pour un montant limité et uniquement s’ils sont placés dans une armoire ou un coffre fermé à clé.

Ces mesures de protection doivent également être mentionnées dans le contrat de garantie de vol habitation .

Que couvre la garantie vol de l’assurance habitation ?

  
La garantie vol dans votre contrat d’assurance multirisques habitation couvre les vols suivants :
 
  • Intrusion par effraction ou escalade,
  • Menace ou violence .
  • Intrusion sous une fausse identité
  • l’utilisation de fausses clés . 
  • Vol sans effraction commis par un préposé (baby-sitter, femme de ménage…), si un dépôt de plainte est effectué,
  • l’intrusion clandestine.

Assurance habitation : comment être indemnisé après un vol ou un sinistre ?

 

L’assurance habitation couvre aussi bien les dommages causés aux biens de l’assuré que le vol dommages . Mais que couvre-t-elle exactement et comment être indemnisé en cas de problème ? Comment procéder ?

De même si les contrats multirisques habitation proposent aux assurés une assurance contre les risques de la vie privée, leur objectif premier est de garantir les dommages aux biens : dommages matériels ou vol. 

Biens assurés et risques

Les risques couverts par l’assurance. 

 

La plupart des contrats comprennent les garanties suivantes : dégâts des eaux et gel , incendie , garantie  bris de glace et dommages électriques , explosion et événements assimilés ; vol et vandalisme .

Advertisements

De plus en plus, les contrats d’assurance incluent automatiquement une garantie villégiature couvrant les biens des assurés sur leurs lieux de séjour (hôtel, location ou autre).

Les assureurs font souvent la distinction entre les garanties de base, qui sont toujours incluses dans les contrats et prévoient l’indemnisation des dommages matériels, et les garanties complémentaires.

Advertisements

Ces dernières peuvent être incluses automatiquement dans le contrat assurance habitation ou faire l’objet du paiement d’une surprime.

Elles prennent en charge les frais subsidiaires occasionnés par la réalisation d’un risque couvert par la garantie de base. 

Il peut s’agir, par exemple, des frais de stockage du mobilier pendant les travaux consécutifs à un sinistre, des frais de bâchage d’une toiture après une tempête….

Comment fonctionnent les garanties. 

 

Elles comportent toujours un plafond et une franchise .

La franchise correspond au montant des frais restant à votre charge après règlement du sinistre par l’assureur. 

Selon les contrats, les franchises peuvent être générales et concerner toutes les garanties , ou être spécifiques à un groupe de risques.

Le montant des franchises est généralement révisé chaque année par application d’un indice prévu au contrat.

Toutefois, pour la garantie catastrophe naturelle, une franchise légale est obligatoirement appliquée.

Quant aux limites de garantie, elles sont déterminées par sinistre ou par année d’assurance. 

Si vous le dépassez, l’excédent reste à votre charge. 

Enfin, l’application des garanties prévues dans les contrats d’assurance habitation est limitée par de nombreuses exclusions. 

De plus, des conditions particulières sont souvent fixées pour en bénéficier. 

C’est le cas, par exemple, de la garantie vol qui ne jouera que si la maison est équipée de  de barreaux  et de volets ou d’un système de surveillance et d’alarme  .

Qu’est-ce que la convention des détériorations immobilières consécutives à un vol  après un vol ?

 

Cette convention, communément appelée convention de vol, a été signée en 2007 par les différentes compagnies d’assurance . Elle a été mise en place précisément pour éviter les lenteurs de procédure.

Son objectif : le règlement est facile  de ce type de sinistre et définir la responsabilité de chaque compagnie.

Comment cela fonctionne-t-il ?

 

La convention de détérioration immobilière après vol prévoit que :

si le montant des réparations est inf ou égal à 1 600 euros HT, c’est l’assurance habitation du locataire qui devra indemniser le sinistre dans les limites prévues par la garantie vol.

si le montant des réparations est sup à 1 600 euros HT, c’est le propriétaire qui se chargera d’effectuer les remboursements.

 
 
 
 
Advertisements

0 CommentsClose Comments

Leave a comment