Financement

Prêt immobilier sans apport

Prêt immobilier sans apport , correspond à un financement dans lequel sont inclus le prix du bien acheté ainsi que tous les frais liés à l’opération (frais de notaire et d’agence, garanties…).

Les banques peuvent parfois être frileuses sur ce type de prêt, il faut donc mettre toutes les chances de son côté pour réaliser son acquisition.

Prêt immobilier sans apport 

Qu’est-ce qu’un apport personnel ?

L’apport personnel est la somme non empruntée qu’un particulier investit dans son acquisition immobilière. Cette partie est souvent consacrée aux frais annexes de l’achat du bien : frais de notaire, frais administratifs, frais d’agence, etc.

Bien que dans la majorité des cas, les banques demandent cette avance à leur client, il est possible de faire un prêt sans apport.

Pourquoi les banques demandent-elles un apport personnel ?

Dans quelles conditions puis-je obtenir un prêt immobilier sans apport ? L’apport personnel rassure la banque sur votre capacité d’épargne.

Il lui prouve que, malgré vos charges, vous avez su mettre de l’argent de côté sur le long terme.

C’est le signe que vous saurez être un bon gestionnaire pour payer vos mensualités dans les années à venir.

En étudiant votre dossier, la banque s’intéresse à vos revenus et à leur stabilité, à la tenue de vos comptes bancaires, à votre situation, etc.

L’apport personnel donne une indication sur votre capacité de remboursement.

Si vous avez réussi à épargner, cela signifie que vous gagnez plus que vous ne dépensez.

Peut-on obtenir un prêt immobilier sans apport  personnel ?

Généralement , on considère que l’apport est obligatoire pour contracter un prêt immobilier.

L’une des premières questions que votre banquier vous posera sera : avez-vous un apport ? L’autre question qui suivra sera bien sûr :  » Quel est son montant ?  »

Systématiquement demandé par les banques, l’apport pour le financement d’un bien immobilier n’est pas légalement obligatoire.

Ce sont en effet les établissements prêteurs qui considèrent l’apport comme nécessaire.

L’apport personnel dont vous disposez est un élément clé de votre dossier de crédit.

Plus il est étoffé, plus vous avez de chances d’obtenir un crédit immobilier sans apport personnel . Votre banque va évaluer la qualité de votre dossier en fonction de cet élément.

Le fait d’avoir un apport prouve que vous avez su préparer votre acquisition « , indique par exemple le Crédit Agricole.

Pourtant, certains emprunteurs ne disposent pas d’apport personnel ou ne souhaitent pas investir tout ou partie de leurs économies dans leur projet immobilier.

Alors, est-il vraiment possible d’obtenir un prêt immobilier sans apport ? Cette mission, jugée impossible il y a quelques années, semble aujourd’hui possible pour certains dossiers et pour certains types d’emprunteurs.

Comment apporter une contribution sans épargne ? 

Même si vous n’avez pas d’économies, vous pouvez apporter une contribution personnelle par le biais de différentes solutions. Vous pouvez :

  • Débloquer votre épargne salariale pour financer votre projet d’achat ;
  • Utiliser les sommes issues de la revente d’un logement pour financer votre nouvelle acquisition ;
  • Utiliser un héritage ou une donation pour constituer un apport personnel ;
  • Bénéficier de prêts aidés pour gonfler votre épargne comme le prêt Action Logement, le prêt à taux zéro ou le prêt PAS.

Le credit immobilier sans apport est facile pour certains profils

Il existe trois catégories d’emprunteurs qui ont plus de facilité à faire accepter par la banque un prêt immobilier sans apport. Il s’agit :

  • des particuliers qui disposent d’une épargne et qui souhaitent investir dans l’immobilier locatif et/ou d’investissement sans toucher à leur pécule.
  • des investisseurs immobiliers, qui réalisent des investissements liés à la défiscalisation
  • et enfin les primo-accédants, des jeunes récemment entrés dans la vie active et qui n’ont pas encore eu le temps de se constituer une épargne suffisante.

Cette dernière catégorie retiendra particulièrement notre attention.

Notons au passage qu’il est plus difficile d’obtenir un prêt sans apport après 40 ou 45 ans : les banquiers ne sont indulgents qu’envers les jeunes actifs !

Quelles sont les limites de l’apport personnel ?

Malgré ces avantages financiers indéniables, il est parfois préférable de faire un crédit sans apport. C’est notamment le cas lorsque les taux proposés dépendent du montant du prêt.

Exemple : Taux d’intérêt de 5 % pour un montant inférieur à 20 000 € ou de 3 % pour un montant supérieur ou égal à 20 000 €.

L’acheteur de la voiture dans l’exemple ci-dessus a alors intérêt à emprunter sans apport s’il veut bénéficier du taux dégressif réduit.

Il faut veiller à ne pas trop puiser dans son épargne de précaution pour réaliser son apport personnel.

Garder un minimum de liquidités disponibles est essentiel pour faire face aux imprévus.

Exemple : faire un apport de 3000 € pour un prêt personnel peut être risqué si cela implique de vider complètement un compte d’épargne de précaution.

A l’inverse, il peut être intéressant financièrement, si malgré cet apport de 3000 €, l’emprunteur conserve un niveau d’épargne confortable.

Quelle banque propose des prêts immobiliers sans apport ?

Pour trouver une banque à vous prêter de l’argent sans apport, notre premier conseil est de comparer les offres.

L’outil vous permet de mettre en concurrence les principaux établissements du marché et leurs conditions d’octroi d’un prêt immobilier sans apport.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page