Financement

Calcul taux endettement

Calcul taux endettement . Le taux d’endettement est le pourcentage maximal d’endettement possible lors d’un emprunt.

En général, il ne faut pas dépasser le taux d’endettement de 33 %, mais il peut aller jusqu’à 35 % selon la situation (pour les travailleurs de la fonction publique par exemple).

Le calcul de ce taux correspond à la somme de vos dépenses fixes, divisée par le total de vos revenus, multiplié par 100.

Calcul taux endettement 

Comment calculer le taux d’endettement ?

Votre taux d’endettement actuel correspond au total de vos charges (souvent des crédits courants : crédit à la consommation, crédit auto) sur l’ensemble de vos revenus mensuels, multiplié par 100.

Il vous indique la marge disponible pour contracter un nouveau crédit immobilier.

Le calcul de votre taux d’endettement représente la part des revenus nets mensuels qu’un emprunteur peut consacrer au remboursement de son crédit de projet immobilier.

Calculez votre taux d’endettement à l’aide de la formule suivante : (charge d’emprunt) x 100 / (revenu net) = taux d’endettement.

Avec :

  • Charge d’emprunt : somme des mensualités des prêts en cours + emprunt à souscrire.
  • Revenu net : revenu net de chaque emprunteur

Quels sont les revenus pris en compte pour le calcul du taux d’endettement ?

Les revenus pris en compte

Chaque établissement de crédit a ses propres règles concernant les revenus pris en compte. Toutefois, vous pouvez inclure ces revenus dans le calcul du taux d’endettement maximal :

  • le salaire net (pour chaque emprunteur)
  • primes (treizième mois,…)
  • revenus professionnels indépendants
  • Commissions
  • Pension alimentaire
  • toute autre pension (invalidité, retraite,…)
  • allocations logement (APL)…

Revenue non pris en compte

Vous pouvez exclure les revenus suivants du calcul du taux d’endettement :

  • les primes exceptionnelles (non contractuelles donc perçues comme non régulières par le banquier)
  • les indemnités professionnelles (maladie professionnelle ou accident du travail)

Ne pas confondre endettement et surendettement

Il est important de faire la différence entre ces deux termes qui n’ont pas la même signification. Être endetté et être surendetté n’a pas le même impact !

Dans le cas d’une situation d’endettement, vous avez un ou plusieurs crédits que vous êtes en train de rembourser et pour lesquels vous payez une mensualité sans problème particulier.

Dans le cas d’un surendettement, vous êtes dans l’incapacité de rembourser votre prêt et vous devez faire face à des frais bancaires.

Si vos mensualités sont trop élevées, il est possible de faire un rachat de crédits ou un regroupement de crédits pour réduire le montant des mensualités.

Quelles sont les charges à prendre en compte pour le taux d’endettement ?

Pour calculer votre taux d’endettement, la banque recense également toutes les charges récurrentes de l’emprunteur, à savoir :

  • les crédits en cours (consommation, auto , logement ) ;
  • les pensions versées, notamment les pensions alimentaires ;
  • les loyers.

A noter que les dépenses liées à votre consommation d’énergie (électricité, gaz, eau) ne sont pas prises en compte dans le calcul du taux d’endettement.

Comment réduire mon taux d’endettement ?

La banque refuse votre demande de financement car son taux d’endettement général est trop élevé ? Alors comment le faire baisser ? Voici quelques idées.

Remboursez les crédits à la consommation

Votre taux d’endettement pour un prêt dépasse la limite autorisée car vous avez souscrit un ou plusieurs crédits à la consommation ? Essayez autant que possible de les rembourser avec vos économies, par exemple.

Le remboursement des crédits en cours fait automatiquement baisser votre taux d’endettement. Vous retrouverez ainsi le budget que vous pouvez consacrer à votre nouveau projet immobilier.

Augmenter l’apport personnel

Vous demandez un prêt immobilier mais votre taux d’endettement ne vous permet pas d’être finançable ? Vous pouvez augmenter votre apport  pour y remédier.

Le montant à emprunter est moins élevé. Votre taux d’endettement diminue alors mécaniquement.

Faites un rachat de crédit

Si votre taux d’endettement ne vous permet pas d’être finançable, une solution existe : le regroupement de crédits en cours.

Cette opération consiste à regrouper tous vos prêts (immobilier et consommation) en un seul. Vous ne payez qu’une seule mensualité par mois, à un taux réduit et sur une durée plus longue. C’est ainsi que votre taux d’endettement diminue.

Le ratio d’endettement différentiel pour l’investisseur

Vous êtes un investisseur ? Sachez qu’il est possible de calculer son taux d’endettement différentiel à partir du solde de l’investisseur, qui correspond à la soustraction des revenus locatifs des charges foncières.

Si votre solde est positif vous ajoutez ce montant à vos revenus et s’il est négatif vous le soustrayez de vos revenus.

Il ne vous reste plus qu’à diviser le montant de votre emprunt mensuel par votre solde investisseur pour obtenir votre taux d’endettement différentiel.

Calculer le taux de remboursement mensuel

Il n’existe pas une, mais deux méthodes principales pour calculer le remboursement d’un prêt :

  • Le calcul automatique via des calculatrices en ligne, plus communément appelées outils de simulation ou simulateurs de remboursement anticipé ;
  • Le calcul manuel.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Voir Aussi
Fermer
Bouton retour en haut de la page