Financement

Aide financière

Aide financière . Sans revenu, sans ressources et se demandant comment s’en sortir ? Des mesures de solidarité peuvent être demandées.

Aide exceptionnelle, aide aux demandeurs d’emploi, arrêt de travail pour garde d’enfant, chômage partiel, prêt de la CAF, aide alimentaire ou encore fonds national d’aide d’urgence pour les étudiants….

Le gouvernement a mis en place un certain nombre de mesures et de dispositifs pour soutenir les citoyens français et l’économie dans cette période délicate.

Aide financière

Aides financières aux familles

Que ce soit en matière de logement, de scolarité ou de transport, les familles en difficulté (famille nombreuse ou monoparentale) peuvent bénéficier de nombreuses aides sociales et financières.

Les allocations familiales des CAF et MSA

Les allocations familiales, distribuées par les caisses d’allocations familiales (CAF) et les caisses de mutualité sociale agricole (MSA), sont des aides sociales accordées aux familles bénéficiaires ayant au moins deux enfants à charge.

Lorsque les parents sont déjà bénéficiaires de la CAF, les allocations familiales sont versées automatiquement à la naissance du deuxième enfant.

Prestation d’accueil du jeune enfant (Paje)

Prestation d’accueil du jeune enfant est une allocation de la Caisse d’allocations familiales. Elle a pour but d’aider les parents à financer les dépenses liées à l’entretien et à l’éducation d’un jeune enfant dans les premières années qui suivent sa naissance.

Cette aide comprend plusieurs prestations, comme la prime à la naissance ou à l’adoption, le complément de libre choix du mode de garde (CMG) ou la prestation partagée d’éducation de l’enfant (PreParE).

Certaines sont soumises à des conditions de ressources. D’autres sont simplement modulées en fonction du niveau de revenu du foyer bénéficiaire.

La Paje, cumulable avec les allocations familiales, est versée chaque mois à partir du mois suivant la naissance du bébé jusqu’au mois précédant ses 3 ans.

Les couples adoptifs en bénéficient également, quel que soit l’âge de l’enfant, mais dans la limite de ses 20 ans.

Allocation de rentrée scolaire (ARS)

L’allocation de rentrée scolaire (ARS) est une aide financière destinée aux familles à revenus modestes ayant au moins un enfant scolarisé et âgé de 6 à 18 ans.

Son objectif : couvrir une partie du coût élevé des dépenses liées à la rentrée scolaire.

Elle est versée chaque année en août aux familles éligibles par la Caisse d’allocations familiales (CAF) et la Mutualité sociale agricole (MSA).

Pour en bénéficier, il est donc nécessaire de respecter certaines conditions de ressources, variables selon le nombre d’enfants éligibles à cette aide.

Aide financière aux études

Bourse d’études 

La bourse du Crous est attribuée aux étudiants pour les aider (ou leur famille) à financer le cursus d’études supérieures. Elle est soumise à des conditions.

Elle est divisée en plusieurs échelons (de 0 Bis à 7) avec une aide aux étudiants représentant entre 1 042 euros et 5 736 euros par an , elle est versée de septembre à juin dans la majorité des cas.

En fonction de votre situation, d’autres dispositifs du Crous peuvent être sollicités (aide financière ou accompagnement social).

L’allocation de soutien familial (ASF)

Plusieurs dispositifs d’aide financière ont été conçus pour le parent isolé (père ou mère). Et tout d’abord l’allocation de soutien familial (ASF).

Cette aide s’adresse aussi bien à une famille monoparentale qu’à un couple qui a accueilli un enfant.

Vous devez en faire la demande auprès de votre Caisse d’allocations familiales (CAF) ou de votre Mutualité sociale agricole (MSA).

Les modalités d’attribution de l’ASF varient selon les situations (enfant orphelin ou non reconnu, absence de pension alimentaire, versement irrégulier de cette aide alimentaire…).

Jusqu’au 31 mars 2023, l’allocation mensuelle est de 118,20 € par enfant à charge lorsqu’il est élevé par un seul parent. Une somme qui passe à 157,57 euros lorsqu’il est recueilli et privé de l’aide de ses deux parents.

Réduction d’impôt pour frais de scolarité

Lors de la déclaration de leurs revenus, les parents qui ont un ou plusieurs enfants peuvent bénéficier d’un avantage fiscal pour les frais de scolarité, sous la forme d’une réduction d’impôt.

Cette réduction est réservée aux parents d’enfants qui étudient dans l’enseignement secondaire ou supérieur. Il n’y a pas de limite basée sur le nombre d’enfants.

En revanche, l’administration fiscale vérifiera que la progéniture est bien à la charge des déclarants.

Bourse de collège et bourse de lycée

Le ministère de l’éducation nationale propose deux aides financières pour favoriser la scolarité des collégiens et lycéens : la bourse de collège et la bourse de lycée.

Toutes deux sont accordées sous condition de ressources des parents. Des plafonds doivent également être respectés.

Un chèque réussite de 200 euros pour les Sixièmes de Seine-Saint-Denis

Depuis plusieurs années, le département de la Seine-Saint-Denis (93) délivre un chèque réussite aux élèves qui y résident et qui entrent en sixième dans un collège public de Seine-Saint-Denis.

Aides liées au transport

Lorsqu’un enfant emprunte les transports en commun pour se rendre dans son établissement scolaire, il peut bénéficier d’aides locales, généralement sous forme d’abonnements à prix réduit ou d’une prise en charge financière partielle.

En Île-de-France, les collégiens et lycéens peuvent bénéficier de tarifs et de forfaits spéciaux sur le réseau de la RATP.

Avec le forfait annuel Imagine’R, ils voyagent de manière illimitée dans certaines zones de la région en utilisant tous les modes de transport (métro, RER, tramway, bus et train).

Le Ticket Jeune Week-end est un abonnement journalier qui ne peut être utilisé que le samedi, le dimanche ou un jour férié.

La prime de Noël

Pour les familles percevant l’allocation de solidarité spécifique (ASS) ou l’allocation équivalent retraite (AER), c’est Pôle emploi qui verse la prime de Noël à partir de la mi-décembre.

L’aide aux vacances familiales (AVF)

Quelle que soit la caisse d’allocations familiales, l’aide aux vacances familiales (AVF) est accordée aux ménages à revenus modestes ou moyens qui perçoivent déjà des prestations familiales.

Pour la distribuer, la CAF prend en compte les ressources du foyer, le nombre de parts du foyer, ainsi que le quotient familial.

L’allocation de veuvage

Cette aide est destinée aux conjoints survivants modestes et trop jeunes pour bénéficier d’une pension de réversion, c’est-à-dire d’une fraction de la pension de vieillesse que leur conjoint décédé percevait ou aurait dû percevoir s’il avait pris sa retraite.

Pour bénéficier de l’allocation de veuvage, le conjoint doit répondre à plusieurs critères.

Aide juridique

Que ce soit pour un divorce, un litige avec un voisin ou un accident, l’aide juridictionnelle est accordée aux ménages qui perçoivent de faibles ressources et qui souhaitent faire valoir leurs droits en justice.

Aide au logement

Les aides au logement des jeunes (et des étudiants) répondent aux mêmes conditions d’attribution que celles accordées au plus grand nombre.

L’aide personnalisée au logement (APL)

Cette aide est réservée aux logements qui font l’objet d’une convention avec l’État. Son montant dépend du montant du loyer, de vos revenus (pas ceux de vos parents), du type de logement et de sa localisation.

Les conditions varient également en fonction de la région où vous faites votre demande.

De plus, vous devez le faire au moment de votre emménagement, sur le site de la CAF (Caisse d’allocations familiales).

Veuillez apporter le bail de location pour compléter le dossier. Le délai d’attente avant le premier versement est d’environ deux mois.

A noter qu’une nouvelle réforme du mode de calcul des allocations est en vigueur depuis le 1er avril 2020.

La garantie Loca Pass

La garantie Loca Pass peut être demandée par les jeunes de moins de 30 ans et les salariés du secteur privé non agricole. Il s’agit d’un système de cautionnement gratuit, qui vise à prendre en charge les loyers impayés à la place du locataire.

Le montant maximal de la garantie est de 9 mois de loyer et de charges, plafonné à 1 200 € par mois.

Adressez-vous à l’organisme Action logement le plus proche pour en bénéficier.

La garantie Visale

La garantie Vitale est également une caution locative pour les jeunes locataires qui souhaitent couvrir leurs loyers impayés. Ainsi, Action logement verse les sommes dues directement au bailleur. Celui-ci sera ensuite remboursé par le locataire.

Aide aux jeunes en alternance ou apprentis

L’aide mobili-jeune

L’aide mobili-jeune s’adresse aux alternants de moins de 30 ans en contrat d’apprentissage (ou de professionnalisation) qui travaillent dans une entreprise du secteur privé. Elle est accordée par Action Logement et vise à couvrir une partie du loyer payé par le jeune.

Les aides régionales

Les aides régionales permettent également de soutenir les apprentis. Parmi elles, une aide au transport, à l’hébergement, à la restauration mais aussi une aide au premier équipement.

Par ailleurs, il existe un fonds social d’aide aux apprentis, mis en place par les régions, via le CFA. Il permet d’apporter un soutien ponctuel aux apprentis en difficulté financière.

Aide financière pour les jeunes demandeurs d’emploi

La garantie jeunes

Si vous avez entre 16 et 25 ans et que vous êtes en situation de précarité, vous pouvez recourir à la garantie jeunes.

Cette aide financière exceptionnelle est mise en place par la mission locale la plus proche de chez vous.

Accordée pour une période d’un an renouvelable (une seule fois), elle prend la forme d’un accompagnement intensif vers l’emploi, couplé à une aide financière.

Son montant maximum est de 492,57 euros par mois, depuis le 1er avril 2019.

Le RSA Jeune

Les bénéficiaires du RSA doivent être âgés de moins de 25 ans, sans emploi ou étudiants. La seule condition est de pouvoir justifier d’une période d’activité minimale.

Plus précisément, vous devez avoir travaillé à temps plein pendant au moins 2 ans (l’équivalent de 3 214 heures), au cours des 3 dernières années précédant votre demande.

Si vous êtes une personne seule, le montant du RSA Jeune est de 575,52 € par mois, après la révision du 1er avril 2022.

La prime d’activité

En vigueur depuis le 1er janvier 2016, la prime d’activité est un complément de revenu. Elle est accordée, sous conditions de ressources, aux adultes salariés et indépendants. Mais aussi aux étudiants et apprentis salariés.

Les articles similaires

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page